Ballet Roland Petit

Publié le par Ilse

J’ai la chance (quand même) de travailler pas très loin de l’Opéra Garnier. En voyant l’affiche du prochain spectacle de Roland Petit du Jeune homme et la mort, je me suis précipitée pour acheter ma place. C’est que il y a la même scène jouée par Mikhaïl Barychnikov dans le film Soleil de Minuit (White Nights), donc j’étais ravie d’aller voir cette scène « en vrai ». 

 

C'était somptueux. Je refais un bref descriptif (plus de détails là : Danses avec la plume).

 

1. Le rendez-vous

C'est la partie à la quelle je n'ai pas trop accroché... Néanmoins, il y avait un danseur incroyable qui joue le rôle d'un bossu. Je l'aurais d'ailleurs très bien vu aussi dans celui du Jeune homme et la mort. 

 

2. Le loup

Là c'est autre chose : des couleurs, des costumes magnifiques, colorés. Un vrai bonheur. J'ai trouvé le danseur qui fait le loup un peu "timide", pas assez expressif. Mais j'ai eu un vrai coup de coeur pour la danseuse qui joue La Jeune fille : une vraie ballerine comme on se l'imagine : jolie, une tresse blonde, un ensemble rose clair, dégageant force et sensibilité. Elle est vraiment faite pour ça. Apparemment, il s'agit de Laetitia Pujol.

 

3. Le jeune homme et la mort

C'est certainement la partie la plus attendue du spectacle. Un tourbillon d'acrobaties, c'est un duo très physique, violent même. J'ai admiré l'habilité, la force de Nicolas Le Riche qui malgré sa grande taille semble à l'aise dans cette prestation qui doit être un vrai challenge dans une carrière de danseur. Ce ballet est très court par rapport aux autres, 20 min, mais il faut un tel travail de précision, c'est très intense !

 

A l'affiche jusqu'au 9 octobre à l'Opera Garnier.

RolandPetit09

 

Roland Petit

Mes sorties leRiche

Qu'on se le dise, ces danseurs sont bien des sportifs de haut niveau.

Publié dans Vie de Parisienne

Commenter cet article