Bonjour tristesse

Publié le par Ilse

Tristesse-copie-1.jpgCécile, adolescente de 17 ans est enfin en vacances. Elle les passe avec son père et son amie, Elsa, dans une villa au bord de la Méditerranée. Elle flirte avec Cyril, un voisin, qui a quelques années de plus qu'elle. Des vacances heureuses, jusqu'à l'arrivée d'Anne que son père a invitée.

Déstabilisée dans ce nouveau quatuor, Cécile décide d'agir et de semer le trouble parmi ces adultes.

Elle les observe, met au point des stratagèmes, des scénarii autour d'elle dont elle ignore l'impact. Elle parvient parfaitement à manipuler ce petit monde autour d'elle, même Cyril, toujours avec un certain détachement.

 

Ce que j'en ai pensé : J'ai enfin découvert cet ouvrage, qui est très impressionnant par la qualité de l'écriture et de l'analyse des situations, des sentiments des protagonistes. Sagan a l'art de la séduction avec ces vacances de rêve au bord de la mer.

Le côté manipulateur et désintéressé du personnage principal est presque dérangeant, surtout vers la fin du livre. C'est un vrai petit diable en somme ! Evidemment il va se passer quelque chose, un malheur. Les énièmes analyses, raisonnements de Cécile me semblent presque déplacés à ce moment là, mais c'est le personnage qui veut ça.

Cependant, la clairvoyance, la lucidité de l'auteur (=Cécile) qui mène les adultes par le bout du nez est très fort et il est vrai que je me suis laissée aller aussi à détester le personnage d'Anne.

C'est finalement l'histoire d'une adolescente que l'on baigne trop vite dans le monde des adultes, pas très stable qui plus est. Elle a très peu de repères et quand on tente de lui en donner, elle se rebelle, à la fois victime et manipulatrice. Pas facile de la suivre !

 

Extrait :

 

& « Mais s’il l’épouse, c’est qu’il l’aime, objecta-t-elle.

- Allons dis-je doucement, c’est vous qu’il aime, Elsa ! N’essayez pas de me faire croire que vous l’ignorez. »

Je la vis battre des paupières, se détourner pour cacher le plaisir, l’espoir que je lui donnais. J’agissais dans une sorte de vertige, je sentais exactement ce qu’il fallait lui dire.

 

 

C'était ma mini participation à ce challenge :

 

  challenge-sagan-1

 

Publié dans Vie à Lire Sagan

Commenter cet article

Voilà ! Tu as des avis parAsphodèle 12/04/2011 11:24



Sur les quatre que j'ai lus et commentés jusqu'à présent "Des bleus à l'âme" restent mon préféré...et peut-être aussi "Dans un mois dans un an" qui malgré son côté "désuet" (tout est relatif)
nous dit en peu de pages beaucoup de la nature humaine...^^



Asphodèle 08/04/2011 18:28



Comme Delphine ! Il a lancé Sagan mais ce n'est pas son meilleur à mes yeux !! Elle mérite une autre chance...



Ilse 08/04/2011 20:50



OUi, mais c'était déjà un début prometteur. J'apprécie beaucoup l'écriture de Sagan.



Delphine 08/04/2011 14:31



Une lecture qui t'a un peu laissée sur ta faim on a l'impression !?



Ilse 08/04/2011 20:49



Tiens, c 'est possible. Ses dernières réflexions ont dû me laisser un peu froide, sans doute...



Le Journal de Chrys 05/04/2011 21:56



Lu il y a si longtemps que j'en avais oublié l'histoire.