Ce jour-là

Publié le par Ilse

liberteLe 11 septembre 2001, je bossais (=souffrais) dans une boîte américaine… En me rendant sur l’internet je lis la déclaration de Bush : il s’agit d’un attentat. Et puis je découvre l’incroyable, l’inimaginable, les deux tours du World Trade Center qui se sont effondrées.

 

Je ne dois pas trop passer de temps sur internet non plus (je suis au boulot quand même), donc je découvre la suite à la télévision le soir avec les commentaires d’un journaliste sur place qui semble effectivement complètement dépassé, à un point que je le trouve ridicule. Mais qui ne l’était pas ? On se serait cru dans l’une des grosses super-productions cinématographiques américaines… La réalité qui cette fois dépasse la fiction.

 

Ca m’a rappelé mes cours d’anglais au collège. Notre prof nous expliquait que ces deux tours étaient l’une des représentations des Etats-Unis avec également la statue de la liberté. Je l’ai eue deux années de suite et chaque début d’année elle commençait par ce sujet, une entrée en matière.

 

Suivent très vite les commentaires de toute l’intelligentsia française à la radio, ce que ça signifie. « On aurait dû être plus vigilant après l’assassinat du commandant Massoud. »  Hé oui. La réaction bizarre des américains de vouloir absolument faire la guerre en Irak et reconstruire derechef les deux tours… Avec une collègue on se dit que ça va trop vite.

Combien de fois aurais-je vu ces images des avions atteignant les deux tours ? Et puis les détails sordides des gens qui se jettent dans le vide ne supportant plus la chaleur. Encore de nombreuses victimes après leur effondrement. Comment se remet-on de ça quand on l’a vécu de près ?

Ultime question, a-t-on vraiment cherché à comprendre ?

Publié dans Vie à Eprouver

Commenter cet article