La merveilleuse vie au boulot

Publié le par Ilse

J’aimerai rebondir sur l’article de la pintade aixoise concernant la merveilleuse vie au boulot.

 

En la lisant je me suis tout de suite dis que je suis plutôt bien lotie. Je ne dis pas que tout soit rose, l’ambiance en entreprise étant souvent teintée de mesquineries et jalousies en tout genre. Au point de finir par penser « la méchanceté des gens quand même ». La vie au boulot est sans doute aussi le reflet de notre société, puisqu’on passe notre temps à nous bousculer, nous faire la gueule et jouer des coudes pour passer en premier (je parle de ma vie de banlieusarde parisienne, hein..).

 

En amitié c’est pareil, difficile de se faire des amis sans qu’il y ait un intérêt derrière. Je trouve qu’on nous pousse trop à bout tandis que le nombre de pauvres continue d’augmenter dans ce beau pays. On a paraît-il toute la technologie, la modernité pour vivre mieux et on est le pays dont les habitants prennent le plus d’antidépresseurs !

 

C’est toujours aussi illogique : la moindre petite chose ressemble à un parcours du combattant. Par exemple, la patience qu’il faut pour racheter des timbres à la poste … Et puis, quand cesserons-nous de nous faire la gueule ?! On est continuellement en mode « rejet ».

 

Comme il est dit assez souvent à juste titre que l'on passe beaucoup de temps sur notre lieu de travail, il serait bon qu’au moins entre collègues, on soit un peu plus bienveillants…

 

Je souhaite bon courage à Pintade Aixoise

Publié dans Vie à Eprouver

Commenter cet article

la pintade aixoise 21/12/2010 19:33



Hé oui, l'entreprise et sa mesquinerie, un truc universel semble-t-il !



Ilse 21/12/2010 20:23



Malheureusement !



Sabbio 21/12/2010 14:30



Mon commentaire a disaru :/ Je disais que l'étais d'accord avec toi, que j'aime ce billet et que le paradoxe dont tu parles est éloquent!


En effet la plupart des gens croient qu'il faut se remplir avec des choses matériels, avoir à tout prix pour être heureux, être bien... bizarrement souvent il leur en faut toujours plus, leur
soif d'avoir n'est jamais étanchée! Pour être bien en soi-même et bien avoir les autres il faut ÊTRE, pleinement, harmonieusement, complètement.



Ilse 21/12/2010 20:36



La différence entre l'ETRE et le PARAITRE...