La mécanique du Coeur

Publié le par Ilse

Mes lectures coeur

 

 

De Mathias Malzieu (Chanteur de Dionysos)

 

 

C’est vraiment l’illustration en couverture du livre et l’ambiance « Tim Burton » qui m’a poussée à son achat.

 

Mon résumé : le petit Jack naît à Edimbourg en 1874 par la journée la plus froide que l’on puisse imaginer. Son cœur est gelé. La sage-femme qui l’accouche lui greffe un coucou qui permet à son cœur de fonctionner et lui sauve donc la vie. Mais à quel prix ? Il n’a pas le droit d’aimer ou son horloge explosera.

 

L’inévitable se produit puisqu’il rencontre une jolie chanteuse en ville et en tombe amoureux. Mais elle disparaît. Quelques années plus tard Jack part à sa recherche et rencontre sur sa route le fameux illusionniste George Méliès. Ce dernier décide de l’accompagner dans son odyssée.

 

Il retrouve sa belle et l’amour est au rendez-vous, jusqu’à ce que les choses se compliquent…

 

 

Le genre du roman est dans le registre du fantastique mais certainement aussi autobiographique. La poésie est partout, c’est tellement imagé d’ailleurs que j’ai parfois du mal à imaginer (voir extrait n°2). Pour les amateurs du genre.

 

 

Extraits :

 

§ Edimbourg et ses rues escarpées se métamorphosent. Les fontaines se changent une à une en bouquets de glace. L’ancienne rivière, si sérieuse dans son rôle de rivière, s’est déguisée en lac de sucre glace qui s’étend jusqu’à la mer.

 

 

§ Allez, viens mon arbre à fleurs, ce soir on éteindra la lumière et je déposerai des lunettes sur tes bourgeons. Du bout des branches tu raieras la voûte céleste et secoueras le tronc invisible qui soutient la lune.

 

 

§ Elle passe devant moi sans se retourner, et disparaît dans l’obscurité avec un air de comète triste. J’entends un bruit de lampadaire et des jurons en espagnol. Mon cerveau commande un sourire à mes souvenirs, mais le message a dû se perdre en route.

 

 

 

¨¨¨¨¨

Publié dans Vie à Lire moderne

Commenter cet article