Lettre à George...

Publié le par Ilse

georgeMon beau, mon grand, mon adoré,

 

tu sais que je t'ai découvert il y a quelques années (oui, c'est quand même pas si loin, non ?) dans le doux personnage de Dr Ross dans la série Urgences. Tu jouais un médecin adorable auprès des enfants, qui t'a valu illico ta réputation de tombeur. Tu es devenu aussi bien la coqueluche des jeunes femmes, jeunes mères de famille et femmes d'âge mûr... Tu as dû te faire beaucoup d'ennemis, mais passons.

 

Puis je t'ai vu aussi dans le filmO'Brother des frères Coen puis Ocean's Eleven, Solaris, Intolérable Cruauté avec Catherine Zetta-Jones où vous formiez un duo détonnant et enfin, Syriana. Que de films excellents avec des bons scénarios et des rôles plus sympathiques les uns que les autres.

 

Tu penses bien que je n'ai pas résisté à l'envie d'aller te voir dans ton nouveau film :

 

 cine the american

 

Et c'est là que j'ai décidé de t'écrire. Qu'est-ce que c'est que ce ça ?? Tu avais vraiment envie d'interpréter ce James Bond à la retraite ? C'est ta compagne actuelle qui te mets dans cet état là ? Est-ce que c'était le fait d'avoir pour partenaires des femmes superbes que tu as accepté de faire le film ? L'absence total de scénario ne t'as pas mis la puce à l'oreille ?

 

Je sais : ce sont tes pubs pour Nespresso qui ont fini par te ramollir le cerveau. Arrête cette connerie !

 

Je ne dis pas que tu n'y étais pas bon dans ce film, bien au contraire et tu restes un fantasme féminin vivant, si, si. Simplement, nous, humbles spectateurs, on n'y comprend pas grand chose au pourquoi du comment. Tu sais que j'ai vu des gens quitter la salle avant la fin ?

 

C'était une drôle de soirée... Néanmoins, rassures-toi, tu as encore mon estime. Parce que avant de voir ton film, j'ai vu des extraits d'un autre qui parle d'un train fou que personne ne peut arrêter dans lequel joue Denzel Washington, que je considère comme un grand acteur également. Il a même fait des rôles qui m'ont bien plus marqué que les tiens, c'est vrai. Mais lui, il a perdu mon estime parce que je ne comprends pas ce qu'il fout dans une débilité pareille. Voilà.

 

J'espère et je pense que toi, ça ne t'arriveras pas.

 

Je t'embrasse tendrement et espère te revoir bientôt sous de meilleurs jours et un peu plus inspiré.

  

Ta chère et tendre.

 

 

 

 

mon cine photo 

 

 

 

(Vous trouvez pas qu'il ressemble à Hitchcock, le prêtre ?)  ñ

Je note deux étoiles sur cinq : les images du film sont superbes (quand même...)

 

D'autres critiques là : Be BaRock

 

««

Publié dans Vie de Parisienne

Commenter cet article

Ilse 01/11/2010 16:08



Merci pour vos comments les filles !



Papillote 01/11/2010 14:55



oui, le prêtre, sosie d'Hitchcock ! je connais une fille qui  a cotoyé Clooney toute une  journée dans le cadre de son boulot ciné  ! En plus illui a fait des compliments ! le pire
c'est que la fille s'en fichait un peu (habituée de voir des stars sans doute)



Sabbio 01/11/2010 12:56



Je suis morte de rire, surtout avec Hitch  la fin ^^


Et oui de grands acteurs me déçoivent parfois par leur choix comme ce cher Denzel en effet, ou Al (Pacino)... la liste est longue mais je crois que soit c'est une question d'argent, soit sur le
papier ça avait l'air bien, soit, comme tout le monde, il commette des erreurs ^^ lol



Me myself and I 01/11/2010 11:39



Je n'ai jamais été sensible au charme de George...



Ilse 01/11/2010 12:22



Pour être honnête moi non plus. C'est juste une lettre...