Parlons néerlandais

Publié le par Ilse

 

"Ik spreek nederlands..."

 

 

Tous les jeudis, je me rends à l'Institut Néerlandais de Paris pour suivre un cours de Conversation néerlandaise. Le premier a eu lieu jeudi dernier et j'ai décidé d'en faire quelques billets.

 

Premier cours

 

Il commence bien, nous sommes sept. Notre professeure nous apprend qu'elle n'est que remplaçante et que nous verrons notre "professeur permanent" à la prochaine séance...

 

Les présentations : 

 

La première interviewée est une femme mariée entre 45-50 ans, mère de deux enfants. Elle vit et travaille à Paris et part tous les week-ends en Hollande rejoindre son mari hollandais et ses enfants… Dans la perspective, j’imagine, de les rejoindre définitivement un jour, elle souhaite entretenir la langue.

 

La deuxième a un papa hollandais qui lui a appris étant petite. Elle a vécu dans le sud de la France. Je lui donne dans les 22-27 ans maxi. Elle parle plutôt bien avec un bel accent hollandais. Son souhait est de pouvoir converser pour ne pas perdre son niveau.

 

Troisième personne : un étudiant, qui a passé quelques mois en Hollande et se débrouille pas mal non plus, mais j’ai un peu de mal à le comprendre. Il fait apparemment de brillantes études, polytechnique si j'ai bien compris… C’est le genre à apprendre une langue en trois mois…

 

Quatrième : jeune femme, environ 25 ans, qui a longtemps vécu en Hollande avec son copain hollandais : elle a donc un bon niveau, s’exprime plutôt bien, toujours avec ce fameux accent ! Elle aussi, ne tiens pas à le perdre son hollandais (je parle de la langue, pas du copain...)

 

Cinquième : monsieur à la retraite qui a expliqué qu’il s’est intéressé au néerlandais par hasard, il s’est dit pourquoi pas ? Ca occupe... Il n’a pas l’air d’un grand enthousiasme quand même, mais je le trouve plutôt marrant, avec son accent français…

 

Sixième : un monsieur qui va bientôt partir vivre en Belgique et souhaite bien pouvoir s’exprimer malgré tout en néerlandais, deuxième langue officielle du pays. Il se débrouille plutôt bien.

 

Et puis, c’est mon tour, avec mon accent flamand, les « g » sont moins marqués, moi c’est histoire de parler un peu et retrouver quelques mots de vocabulaire perdus.

 


Le professeur : une vraie hollandaise, grande, blonde, avec de grands yeux bleus. Et, en bonne hollandaise qui se respecte, a la langue bien pendue. On a beaucoup parlé de la « princesjesdag » (= journée de la reine) qui a eu lieu ce mardi, et du chaos politique qui règne dans le pays (comme quoi, il n’y a pas que la Belgique !). On a quand même pu en placer une de temps en temps, mais elle y tenait à sa princesjesdag !

 

En attendant, au prochain cours, nous allons devoir recommencer les présentations puisqu’on change de prof… Nous verrons si elle est aussi bavarde.

Comme quoi, quand on a appris une langue, on a aucune envie de la perdre ! C'est quand même bien sympathique le néerlandais...

 

 

Deuxième cours

 

Grève oblige, nous nous retrouvons à 5, chouette, on va pouvoir dire pleins de trucs. Notre nouvelle prof est plutôt sympa (brune cette fois) et nous reprenons bien sûr les présentations. Elle parle vite, elle aussi !

Qu’à cela ne tienne, on s’accroche.


Hop, nous voilà embarqués dans la série des exercices, en se mettant deux par deux, on y arrivera mieux. Mon binôme Gérard, arrive même avec son accent français à trouver des formules très bien tournées ! Ce monsieur a donc beaucoup de mémoire, il retient tout.

Le temps file à toute vitesse.

 

Avant de nous "lâcher" (vocabulaire de lycéenne je crois), notre chère professeure nous donne des exercices ! Chouette, ça m’occupera au bureau…

  

 

NB : Je viens de penser à quelque chose, pendant que je converse en langue batave, je ne peux plus suivre l’émission la Grande Librairie. Mais qu’importe. Mes cours se terminant fin janvier, j’aurai l’occasion de me rattraper. Et puis, vaut mieux ça que d’être devant la télé…

 

 

Troisième cours

 

Il commence sur les chapeaux de roues, ce troisième cours ! A peine installés on se met deux par deux pour se raconter notre week-end... Bon moi je veux bien, mais ça manque un peu de "chaleur humaine" là. La prof est mignonne, mais se prend un peu trop pour "prof de fac". J'aimerai lui dire "cool" !

 

Nous échangeons donc comme le pouvons... Un fois terminé, passage à l'oral pour chacun. Au moins on parle, c'est sûr. J'ai presque eu la nostalgie de notre premier prof (voir cours n°1) qui nous racontait des tas de choses sur sa chère Hollande.

 

Elle nous a demandé d'amener des articles de journaux pour la prochaine fois (dans quinze jours), les débats devraient être, je l'espère, un peu plus intéressants.

 

 

Quatrième cours

 

A peine installés nous nous mettons par petits groupes de 2 ou 3... Un nouvelle recrue est parmi nous, tandis que j'ai l'impression qu'une des jeunes du début de reviendra plus.

 

On a dû trouver des arguments sur une sorte de publicité à charge contre les produits Mc Do et tout ce qui y ressemble, montrant un macabé avec une étiquette au bout du pied expliquant qu'il n'en serait pas là s'il n'avait pas mangé des hamburgers, le choléstérol étant mortel... Et là-dessus, invitant les consommateurs à manger végétarien... Et tout ça en néerlandais. Passons.

 

On a terminé sur une note plus sympa, des petites expressions dont nous devions expliquer le sens. L'heure et demie passe très vite.

 

 

Cinquième cours

 

On continue sur nos petites expressions. On n'échappe pas aux "devoirs" à faire chez soi. Je regrette un peu que l'on ne parle pas davantage de civilisation néerlandaise ou de l'actualité là-bas. A suggérer peut-être lors d'un prochain cours...

 

 

Sixième cours

 

On arrive un peu en avance, on discute... Mais qu'est-ce qu'elle a cette prof, elle parle trop vite et nous donne des devoirs à faire en plus !

Le cours démarre et on reprend la série des petites expressions :

 

 

Puis vient le visionnage d'une vidéo sur l'occupation hollandaise entre 45 et 48 en Indonésie. Là aussi, pas évident de suivre. Nous discutons, essayons de répondre aux questions du polycopié, difficilement. Ma voisine, Véronique, dis qu'elle ne suit pas, les yeux quasi humides. Drôle de cours...

 

 

Septième cours

 

Pour les chanceux qui n'étaient pas présents la semaine précédente, nous reprenons le visionnage du documentaire sur l'occupation hollandaise en Indonésie. La prof le reconnaît, l'exercice n'est pas facile. On en arrive à bout quand même.

 

Puis on doit trouver des arguments sur l'intérêt pour des jeunes d'aller à l'école (c'est là que ça ne me plaît pas du tout). Un sujet mille fois rabâché ou trop banal. Je regarde en douce ma montre qui m'annonce qu'une heure est déjà passée ! Oui, je sais c'est pas bien, mais ça devient un peu trop scolaire là.

 

Le cours s'arrête et je m'enfuis avec délectation et jeudi prochain est férié : youpi ! Et on n'a pas de devoirs à faire pour la prochaine  fois ! ReYoupi... 

Je les pleins quand même les jeunes qui s'ennuient à l'école...

 

 

Huitième cours

 

Je suis crevée, j'ai séché.

 

Neuvième cours

 

On se met deux par deux à la demande de Mademoiselle à faire de l'explication de texte, cette fois sur le contrôle par la salive de la drogue au Pays-Bas... Est-ce efficace ? Oui, non ? Une bonne idée ? Etc.

 

Ca m'inspire très moyennement. Et le prochain cours je le sèche aussi, j'ai un scanner à passer...

 

Dixième cours

 

J'étais donc au scanner...

 

Onzième cours

 

On a démarré la série des "loesjes". Des petites expressions du style : Het lijkt simpel, en dat is het ook (= ça a l'aire simple et ça l'est !). Un site y est également dédié : www.loesje.nl

A la prochaine séance on devrait attaquer les questions posées aux immigrants qui souhaitent devenir néerlandais comme : dans quelle ville se trouve le gouvernement ?

Alors ?

 

Douzième cours

 

Je n'y étais point...

 

Treizième cours

 

Hé bien, malgré le chiffre (13) il était très bien ce cours. Mais nous avions une remplaçante.. On a parlé de choses et d'autres, nous nous sommes présentés parce qu'elle ne nous connaissait pas, puis on a lu un article sur un supermarché hyperconnu en Hollande (dont le nom m'échappe là) qui vient de s'installer aux Halles à Paris. Ca ressemble un peu à Casa j'ai l'impression, mais il vendent aussi de la nourriture. Apparemment, tous les hollandais expatriés dans la capitale s'y ruent !

Voilà un cours que j'ai apprécié, calme, où on a appris des tas d'infos, merci Nele !

 


Quatorzième cours

 

Je suis à nouveau assommée de boulot. Je dois trouver un thème, n'importe lequel et en parler pendant 5 minutes à la prochaine séance. Génial !

 

Quinzième cours

 

J'ai séché. Manque de préparation, de temps et grosse fatigue.

 

 

Seizième cours

 

Et dernier. Je pourrais presque dire "enfin !". Oui, j'avoue j'en avais marre. La prof me soûlait un peu aussi, un peu trop excitée, fofolle pour moi. J'avais quand même préparé quelque chose sur le Begijnhof, mais il semble qu'elle ait oublié le travail de présentation de cinq minutes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article