Souvenirs I

Publié le par Ilse

Il fût un temps, il y a très longtemps, je devais avoir 8 ans, nous apprenions, ma mère, mon frère et moi-même, notre déménagement vers un contrée lointaine nommée Annecy. A l’époque, nous vivions dans un appartement en territoire belge-flamand, à Aalst précisément.  

 

Trop petite pour bien réaliser, je me rendis compte (quelques temps plus tard) que la personne qui en fût le plus affectée était ma mère. Sa nouvelle coupe courte couleur carotte témoignait, je crois, de ce choc pour elle.

J’allais donc quitter l’école privée catholique de filles où nous devions non pas (encore) porter l’uniforme, mais ne mettre que du bleu, du blanc et du noir. Les mocassins étaient de rigueur…

 

Personnellement, ça ne m’ennuyait pas trop de dire au revoir à tout ça…

 

Etant donné la distance Belgique-Annecy, ce fût une vraie expédition familiale qui ne se limita pas qu’à Maman-Papa-Fréro et moi pour y aller. Nous accompagnèrent : le grand-père, le grand-oncle et l’arrière-cousin (si ma mémoire est bonne). Sur la route deux grandes voitures dont une remorquant un zodiac.

 

Mon père ne tarissait pas d’éloges* concernant cette ville, d’autant qu’il y avait un lac (d’où le zodiac). Oui, je suis issue d’une famille de skieurs-nautiques…

 

C’était long. Et nous finîmes par arriver…. sous des trombes d’eau.

 

Après moults recherches (pas de GPS à l'époque !) nous étions enfin arrivés à destination : un nouvel appartement où il faudrait caser tout ce beau monde. Les valises qui étaient restées dans le zodiac avaient quelque peu pris l’eau, ce qui n’était pas grave, car à Annecy l’été il y fait aussi bien chaud.

 

C’était donc pour nous la découverte d’un tout nouveau territoire avec lac et montagnes, pleins de fleurs, une vieille ville toute mignonne, des bons restaurants. Nous emménagions à Annecy-le-Vieux, il fallait aussi découvrir comment on en appelait les habitants…

 

Les vacances étaient formidables, on les passait tous les jours en voguant sur le lac, découvrant des endroits un peu plus déserts que les plages d’herbe bondées d’Albigny et on avait ce bel avantage de pouvoir se baigner au milieu du lac (où c’est propre).

 

A l’approche de la rentrée scolaire, nous découvrions nos chers nouveaux petits voisins et pour ma part, les gros mots français. A l’époque, je pensais encore beaucoup en néerlandais et je traduisais donc littéralement. Je me plaisais à répéter : « on va une fois au lac ? » Là-dessus mon père me disait : "attention, si tu dis à chaque fois « une fois », à l’école, on va se moquer de toi".

 

Je fis donc bien vite un réel effort pour éliminer cette habitude… Quant aux moqueries, j’y aurai eu droit quand même et pendant deux ans, puisque tout le monde savait que venais de Belgique. « Ho la honte, elle est Belge ! » Quel humour, ces Français, quel tact !

 

Après ces super-vacances, arrivèrent les temps déchirants des adieux… Depuis, à chaque visite de mes grands-parents maternels, je les aurai toujours vus pleurer nous voyant repartir…

 

Néanmoins, ils (= le grand-père, grand-oncle, arrière-cousin) revinrent souvent passer deux bonnes semaines de vacances à Annecy en emmenant le zodiac bien sûr. Pour mon grand-père (loin de ma grand-mère) c’étaient manifestement de vraies vacances… L’intérêt augmenta encore lorsque mes parents firent construire une maison deux ans plus tard.

 

Mais un jour de mai 1992, si ma mémoire est bonne, ma tendre mère, nous annonça avec son tact habituel ("tu connais pas la dernière ?") que nous allions à nouveau déménager, en région parisienne cette fois. Disons que l’accueil n’était pas top chaleureux et surtout, nous avions quasiment dix ans de plus.

 

Avions-nous vraiment suffisamment profité d’Annecy ?  C’est une des questions que je me suis souvent posées. Je crois, oui…

 

 

 

 

* Il le faisait surtout pour essayer de rassurer son monde… (le pauvre !)

Publié dans Vie à Archiver

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nane 07/10/2010 14:34



chassé-croisé !



Sabbio 07/10/2010 14:06



Merci :) (et je suis de Grenoble ^^ mais là je vis dans le sud vers Montpellier)



Nane 07/10/2010 13:59



coucou d'une annécienne expatriée à grenoble !


pour te répondre sabbio, la plage d'albigny est sur les rives du lac d'annecy, rien à voir avec st pierre d'albigny.



Sabbio 06/10/2010 21:12



Non mais je parlais du village "St Pierre d'Albigny", je voulais juste savoir si tu parlais de ce village-ci en mentionnant Albigny ^^'



Sabbio 06/10/2010 10:50



Ca me touche ce billet... nous qui voulons partir par là-bas je pense à ce que pourraient dire mes enfants.


 


Albigny comme Saint Pierre d'Albigny? Cet été nous sommes passés par là puis dans les Bauges... c'est magnifique!



Ilse 06/10/2010 20:38



Hello Sabbio,


honnêtement, je ne sais pas d'où vient le nom d'Albigny. Il faudra que je me renseigne. Oui, si tu vas là-bas, profite bien de ce beau cadre, idéal aussi pour les enfants.