Train train quotidien_petites pensées

Publié le par Ilse

Mes humeurs LilianeLe sujet est dans le titre. Tous les matins comme de nombreux franciliens j’emprunte les transports en commun. 7 minutes d’attente pour le bus me semblent toujours une éternité. A chaque fois, je me dis que c’est trop long, qu’il faudrait nous faire attendre 5 minutes, pas davantage… (ce que je peux être grincheuse des fois).

 

Arrivés péniblement, lentement, à la gare RER, on patiente quelques minutes avant de rentrer dans ce que je nomme depuis hier « la bétaillère » ou la « sandwicherie », bien collés les uns aux autres, au chaud (ok, pas trop gênant vu la période hivernale), respirant pour ma part l’haleine de bien trois personnes…

 

Pour arranger les choses, hier, j’ai pensé à Liliane Bettencourt. Ben oui, c’est logique non ? Je me suis demandée combien ça coûtait de fabriquer un bus (parce qu’il n’y en a pas assez, c’est sûr !) et en fonction du montant, est-ce que ça lui coûterait vraiment beaucoup à L. Bettencourt de nous en payer un ou deux de plus ? Je suis sûre que non… Et puis, ça nous dédommagerait de bien six mois d’hyper médiatisation à son sujet, de harcèlement en veux tu en voilà sur tous ses milliards et ses déboires avec sa fille (dont je me tape complètement)… Combien de fois l’a-t’on citée dans nous journaux télévisés, quotidiens, etc. ?

 

Et puis si je veux enfoncer le clou, quand on possède des tas de milliards et qu’on a pleins de stock options chez l’Oréal, ça rapporte bien des tas de millions par an, non ? Donc un bus ou deux par an, ça ne devrait pas ruiner Madame…

 

Le ponpon (oui, il faut que je continue mon histoire sur Bettencourt, que j’aille jusqu’au bout de ma pensée), c’est quand on nous a appris avec, on l’a bien ressenti chez nos chers journalistes, un ton mielleux, soulagé, euphorique presque, qu’enfin, enfin, Liliane et sa fille s’étaient réconciliées. Je vous jure, j’étais au bord des larmes. Quel beau moment ! J’ai remercié le ciel et ça a éclairé ma journée… Hein, je suis sûre que vous aussi, vous étiez super contentes pour elles !

 Gaieté retro femme

 


BLANC

 

 

 

 

Bon, je crois que je me suis levée du mauvais pied ce matin…

Publié dans Vie à Eprouver

Commenter cet article

Memy 04/01/2011 18:55



Y a des jours comme ça où...



Sabbio 04/01/2011 17:34



Comme toi je me suis dit "mais que'est ce que j'en ai à f%@§#e qu'elle se soient rabibochées" non mais!!! ;p



annick 04/01/2011 14:55



en belgique on n'en parle pas trop non et je ne regarde pas les infos françaises (ni les belges d'ailleurs, c'est trop déprimant).



annick 04/01/2011 14:22



c'est santa barbara cette histoire!



Ilse 04/01/2011 14:43



Un peu oui, tu n'en a pas entendu parler ?